Zakia El Midaoui et 21 Ambassadeurs femmes en Bulgarie ont célébré la Journée Internationale de la Femme Reviewed by Momizat on . Sofia-Bulgarie : « Taounate.Net »/A l’occasion de la commémoration de la Journée internationale de la Femme en Bulgarie au titre de 2021, Mme Zakia EL MIDAOUI, Sofia-Bulgarie : « Taounate.Net »/A l’occasion de la commémoration de la Journée internationale de la Femme en Bulgarie au titre de 2021, Mme Zakia EL MIDAOUI, Rating: 0

Zakia El Midaoui et 21 Ambassadeurs femmes en Bulgarie ont célébré la Journée Internationale de la Femme

Sofia-Bulgarie : « Taounate.Net »/A l’occasion de la commémoration de la Journée internationale de la Femme en Bulgarie au titre de 2021, Mme Zakia EL MIDAOUI, Ambassadeur de Sa Majesté le Roi en Bulgarie et en République de Macédoine du Nord, a pris part depuis janvier dernier au processus préparatoire de l’initiative « Ambassadeur d’un jour/Ambassador for a Day » ayant abouti, en mars 2021, à la cérémonie de clôture de haut niveau organisée par l’Ambassade de Grande Bretagne à Sofia,en collaboration avec la Présidence de la République de Bulgarie et les ambassadeurs femmes accréditées à Sofia.

Outre la vice-Présidence de la République, l’UNICEF et quatre organisations de la société civile bulgare, vingt-deux (22) ambassadeurs des pays suivants, dont la plupart sont des femmes, ont participé à cette initiative : Maroc,Albanie, Allemagne, Autriche, Azerbaïdjan, Algérie, Brésil, Croatie, Cuba, Danemark, Etats Unis d’Amérique, Finlande, France, Géorgie, Grande Bretagne, Hollande, Hongrie, Inde, Irlande, Monténégro, Pakistan et Suisse.

A rappeler que la Campagne « Ambassador for a Day » a été lancée pour la 1ère fois à Sofia en 2018, pour célébrer la Journée internationale de la Femme. Elle est désormais devenue l’une des initiatives les plus reconnues et les plus largement soutenues en Bulgarie. Par essence, cette initiative est devenue un concours national de rédaction ouvert à des jeunes filles âgées de 14 à 18 ans (de la 4ème à la terminale). Les principaux objectifs de l’initiative se résument comme suit :

-Encourager les jeunes filles de toute la Bulgarie à s’engager dans la diplomatie en leur donnant l’occasion de découvrir la fonction, voire le métier d’ambassadeur.

-Leur donner les moyens de faire entendre leurs voix et leurs points de vue concernant les problèmes qui affectent leur pays et l’humanité.

Au cours de ces trois dernières années, les lauréates ont eu, chacune, la chance de travailler avec un Ambassadeur femme pour une ou plusieurs journées et ensemble ont participé à un événement de clôture de haut niveau au mois de mars, en présence des médias bulgares et internationaux, dans le cadre d’une thématique en rapport avec les droits humains de la Femme.C’est ainsi que durant cette 4ème édition de l’Ambassadeur 4 a Day, les ambassadeurs femmes accréditées en Bulgarie ont saisi cette opportunité pour informer sur les progrès réalisés par leurs pays respectifs en la matière.

A cet effet, la vice-Présidente de la République de Bulgarie, qui accueille également une jeune lauréate à la Présidence et qui a toujours soutenu l’événement depuis sa création, a donné un aperçu sur les actions entreprises pour améliorer la condition de la Femme bulgare.

Dans ce contexte, Mme l’Ambassadeur Zakia El MIDAOUI n’a pas manqué d’informer au sujet des progrès réalisés en matière de protection et de promotion des droits de la Femme marocaine, sous la conduite éclairée de S. M. le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste.

La Diplomate a informé les participants du train de réformes que le Maroc a engagé, depuis son indépendance, en matière de respect des droits de l’Homme, en général, et des droits des femmes, en particulier, aussi bien par les instances exécutives que constitutionnelles, soulignant que cette dynamique continue est marquée par le lancement de nombreuses réformes juridiques et institutionnelles aspirant à asseoir les bases requises pour garantir une jouissance équitable des femmes et des hommes de leurs droits civils, politiques, socioéconomiques, culturels et environnementaux.

L’Ambassadeur El Midaoui a rappelé que le Royaume est quasiment signataire de l’ensemble des instruments internationaux relatifs aux droits de la Femme, dont la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et son Protocole facultatif, qui contraint les pays signataires à abroger les lois discriminatives à l’égard des femmes et à garantir l’égalité dans les domaines de la santé, de l’emploi et de l’éducation.

Elle a précisé que le Maroc a également adhéré à toutes les conventions de l’Organisation Internationale du Travail consacrées à l’égalité, dont les conventions 100 et 111 se rapportant à l’égalité des chances, de traitement et de rémunération, ainsi que la Convention 183 relative à la protection de la maternité, de même que la Convention n°97 concernant les travailleuses et travailleurs migrants.

L’enrichissement continu de l’arsenal juridique national par des textes de lois a été accompagné par la poursuite des efforts engagés par les instances créées et confortées par la nouvelle Constitution. Ainsi l’égalité entre hommes et femmes est au centre des priorités du Gouvernement, qui s’est engagé dans plusieurs chantiers contribuant à l’édification de l’Etat de Droit, grâce notamment à l’harmonisation du dispositif juridique national et des politiques publiques avec les conventions internationales ratifiées par le Maroc.

Cette évolution du Maroc vers la construction d’une société basée sur les droits de l’Homme, découle d’une volonté Royale d’édifier une société égalitaire et moderne, tout en préservant sa riche diversité culturelle. Elle est également la réponse à des revendications d’égalité exprimées par toutes les forces vives de la Nation, et en particulier la société civile », a ajouté la Diplomate marocaine.

Par ailleurs, il convient de relever que pour être sélectionnées, les candidates de l’édition 2021 de l’Ambassadeur d’un jour, ont été soumises à un concours, sous forme d’essai par écrit entre 200 et 250 mots, sous lethème « Résilience, rétablissement et reconstruction ». Elles ont répondu, en bulgareouen anglais,à la question suivante : « Si vous étiez Ambassadeur, comment aideriez-vous la Bulgarie à se remettre de la pandémie de la COVID-19, et quels seraient vos trois domaines prioritaires ? ».

D’autres thèmes universels ont été également exploités par les lauréates durant leurs rencontres avec les ambassadeurs et les représentants de la société civile. Ces thèmes sont comme suit : comment maintenir notre résilience à la fois en tant qu’individus et en tant que communautés ;avec la perspective du déploiement progressif des vaccins, le moment est venu de réfléchir à la manière dont nous nous remettons de cette période, et à mesure que nous émergerons ; reconstruisons-nous pour un avenir meilleur pour tous etc.

Dans ce sens, le partenariat établi avec quatre importantes ONG bulgares, chacune ayant une perspective intéressante sur la façon dont pourrait être entamée la reprise économique bulgare de manière durable et inclusive après la pandémie, a amplement bénéficié aux lauréates. Chacune des ONG a encadréet « coaché » un groupe de lauréates tout au long du mois de février 2021. Cette partie de la campagne « Ambassador for a Day » a servi de mission d’enquête pour les lauréates et leur a permis de se préparer pourla manifestationofficielle de clôture de l’initiative, organisée en ligne durant ce mois de mars 2021, avec la participation de la vice-Présidente de la Bulgarie, des ambassadeurs, des lauréates, de l’UNICEF et de la société civile bulgare.

Melle Simona Vassilieva, lauréate bulgare et Ambassadeur d’un jour de l’Ambassade du Royaume du Maroc, a fait partie du groupe ayant travaillé avec l’ONG « TimeHeroes » sur les enjeux du volontariat. TimeHeroes est une plateforme spécialisée dans le bénévolat, quipropose différentes missions à des héros volontaires.

Les trois autres ONG, avec lesquelles ont travaillé les 21 autres lauréates, sont :

– « World Wide Fund for Nature », qui est active en Bulgarie depuis le début des années 1990 et qui est l’une des plus grandes ONG Internationales, vouée à la protection de l’environnement et au développement durable.

– AMALIPE, qui a pour mission de stimuler l’autonomisation de la communauté minoritaire bulgare Rom, en général, et la femme Rom de Bulgarie, en particulier.  Elle vise aussi à promouvoir une participation active et un accès égal aux processus et ressources de développement avec un accent prioritaire sur l’accès aux services de base (éducation, santé…).

– L’Association bulgare des journalistes européens, membre de l’Association des journalistes européens et dont l’objectif est d’améliorer l’environnement médiatique et la qualité du journalisme en Bulgarie, ainsi que de soutenir les journalistes qui sont empêchés d’effectuer leur travail librement.

L’initiative « Ambassador for a Day » a offert une plate-forme unique aux jeunes filles ayant gagné au concours précité, pour partager leurs idées sur la manière dont la Bulgarie pourrait renouer avec la croissance et créer des emplois.

A noter qu’auparavant, un jurycomposé de quelques ambassadeurs, dont l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi, Zakia El Midaoui, a pris attache avec les écoles de toute la Bulgarie pour encourager les filles de toutes les régions de ce pays à postuler, en les rassurant sur le fait que le concours est facilement accessible. Une fois les candidatures reçues, le jury les a examinées avant de sélectionnerles meilleurs profils qui ont passé le concours précité, sur la base duquel les lauréates étaient enfin choisies.

Chacune des lauréates a eu l’opportunité de travailler avec un ambassadeur. Elles ont également travaillé en quatre (4) groupes avec des organisations de la société civile, sur les thématiques suivantes : la liberté des médias, l’éducation des Roms, l’Environnement et l’égalité des chances pour tous.

Pour la 4ème année consécutive, ce concours a donné aux 24 jeunes lauréates de toute la Bulgarie, âgées de 14 à 18 ans, la chance de découvrir et de se familiariser avecle métier d’Ambassadeur.

Dans ce contexte, Mme Zakia EL MIDAOUI avait accueillipendant deux journées, au début du mois de mars 2021, son Ambassadeurd’un jour, Mlle Simona Vassilieva, qui vient de la ville de Sliven(Sud/Est de la Bulgarie). La jeune Ambassadeur Simona Vassilievaa ainsi passéplusieurs heures à l’Ambassade du Royaume du Maroc à Sofia, où elle a eu l’opportunité de se rendre compte de certaines tâches dont s’acquitte un ambassadeur et les différentes activités d’une ambassade ainsi que les différents services qu’une ambassade peut fournir. La jeune Ambassadeur Simona a pu découvrir le processus d’organisation d’un dîner officiel à la Résidence de l’Ambassadeur. De plus, elle était impressionnée par le programme riche de l’Ambassadeur El MIDAOUI. La jeune Ambassadrice Melle Simona Vassileva a déclaré à l’Ambassadeur El Midaoui qu’elle mesurait désormais l’importance d’apprendre de nombreuses langues, le but étant d’avoir de meilleures opportunités concernant son avenir professionnel, notamment dans le domaine diplomatique. Elle a également exprimé son souhait de visiter le Maroc un jour!

Lors de la cérémonie de clôture, organisée sur Zoum, la Diplomate marocaine a, à l’instar des autres ambassadeurs, donné des conseils pratiques aux jeunes lauréates, indiquant que « Il va sans dire que les femmes sont de bons agents de changement, de développement, de sécurité et de paix, car elles investissent dans leurs familles et leurs communautés et ont le potentiel de construire des sociétés pacifiques et prospères.

C ’est pourquoi je vous encourage, mesdames les ambassadrices d’un jour, à exploiter le potentiel qui existe en vous afin de réaliser vos rêves et contribuer ainsi au développement de votre pays ».

عن الكاتب

صحفي

تاونات جريدة إلكترونية إخبارية شاملة مستقلة تهتم بالشأن المحلي بإقليم تاونات وبأخبار بنات وأبناء الأقليم في جميع المجالات داخل الوطن وخارجه.

عدد المقالات : 5050

2014 Powered By Wordpress, By MinِCom -- Copyright © All Rights Reserved - Taounate.Net

الصعود لأعلى